Star Wars, Star Wars, Star Wars… Qui n’en à pas entendu ces derniers temps ? Avec la sortie du Reveil de La Force ça a été la déferlante de la saga de Georges Lucas.
Bien sûre que Doud’ voulait aller le voir & c’est à ce moment qu’il faut bien avouer la chose.

Je n’avais jamais vu un seul Star Wars.

La réaction fut rapide, la bouche en “O” parfait et les yeux exorbités, peut-être que je grossis le tableau enfaite mais enfaite non & un “QUOI ?!”.
Oui, je n’avais jamais vu un Star Wars, je savais juste que Vador était le père de Luke & que sa jumelle Leia avait des macarons en forme de pain aux raisins sur les deux oreilles, que R2D2 était un petit robot & que l’autre en tout doré avait un nom que je n’arrivais pas à garder en mémoire & Chewbacca une grosse bestiole pleine de poil.
En gros, trois fois rien voir même le néant.

Que n’avais-je pas annoncé en disant cela ? J’aurai dit à Doud’ que sa Xbox avait rendu l’âme, il aurait sûrement eu la même réaction. J’ai essayé d’argumenter, de dire que ça ne me faisait pas envie, que ça ne m’intéressait pas beaucoup & puis là, Doud’ me donne l’argument qui sur le coup m’a fait vraiment, très légèrement, réfléchis. “Tu sais l’année prochaine, dans Rogue One, le prochain volet Star Wars, il y aura Mads”. Laissons Mads Mikkelsen en dehors de tout cela, ça n’a aucun aucun rapport & ma réponse n’était “viable”.
Et voilà, c’était partit.
Le marathon Star Wars, dans l’ordre chronologique de l’histoire. Le soir ou le dimanche après-midi. J’avouerai mettre endormie un certain nombre de fois et puis une fois que tout cela fut fini, il fallait aller voir le septième volet.
J’ai essayé de contourné la chose mais ça n’a pas fonctionné très longtemps & donc nous y sommes allé, je n’étais pas très impatiente ou autre.

Et ce ne fut pas plus mal.
En effet, je n’attendais rien de ce film, j’y suis allé comme on veut voir un film qui n’a pas un “arbre généalogique cinématographique” hyper important, juste un film pour un film.
J’ai pus ainsi profiter du film avec mes 250cl de pop-corn salé.
Apprécier le fait que l’héroïne Rey est trop cool même si elle contrôle la Force trop vite, que BB-8 était aussi mignon et loufoque que R2-D2 (qui manquait horriblement dans ce film & C3PO était vraiment lourd…), que le méchant n’était pas crédible avec son nez énorme qui m’a fait bien rire, que Leia & Solo ont pris un sacré coup de vieux…
J’ai dotant plus apprécier ce film en ne le voyant en 3D, avec mes lunettes ce n’est pas cool & je prends rapidement mal au crâne, j’ai vu la certaine différence entre ce nouveau volet & tous les autres & j’ai adoré en discuté avec Doud’ autour d’un McDo après la séance.

Star Wars & moi, c’était un peu compliqué mais maintenant ça va. Peut-être même que j’aimerai revoir tous les films en Blu-Ray (comme dans le coffret que j’ai offert à Doud’ à Noël), sûrement que j’irai voir le volet avec Mads pour aller chercher les plans de l’Etoile Noire.
Enfin bon, à la fin, peut-être que j’aime bien Star Wars (c’est moi qui est dit ça ?).

starwars&moi

2 thoughts on “Star Wars & Moi”

  1. Eh beh quelle aventure, mais tu vois que finalement tu as réussi à te mettre à StarWars. Tu sais à quelle point j’en suis fan depuis toute petite, j’attendais ce 7ème volet comme le messie, et comme dire, je pleure ! Le film en lui même est bon, mais je n’arrive pas à y retrouver l’âme de starwars.
    J’espère que tu prendras plaisir à re-regarder les 6 premiers épisodes de la Saga, qui resterons numéro 1 dans mon coeur.
    Bisous Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *