Le Bullet Journal, ou BuJo, c’est le système d’organisation qui fait un tabac ces derniers temps & qui inonde les réseaux sociaux. Si n’en avez pas encore entendu parler – vous vivez dans une grotte ? -, c’est un moyen de s’organiser de façon 100% personnelle en reprenant quelques codes de base.
Il permet de tout mettre sur papier, votre agenda, vos To Do List, votre planning & beaucoup d’autre choses selon vos envies car c’est vous qui le crée de A à Z.

Cette méthode me faisait très envie. Vous le savez, un truc que j’adore faire, c’est regarder les vidéos Youtube de Plan With Me et autres sur les BuJo; j’adore le dessin en général. De plus, je suis une Pro-Agenda Papier, mais le format ne me laissait guère de liberté et je me retrouvais souvent avec des notes en post-it collé un peu partout à l’intérieur…
Je l’ai donc mit de côté pour pouvoir me mettre au BuJo.. Et j’adore ! Cela m’a réconcilié avec mes crayons que j’avais mis côté depuis beaucoup trop longtemps et me donne le moyen de me déconnecter en faisant quelques choses autres que sur mon ordinateur.
Je vous présente donc mon Bullet Journal, assez frais car je l’ai commencé pour le moi de juin.

Mon journal est un Life Journal de Quo Vadis. Il contient 224 pages, le papier est du ClairFontaine 90gr – l’épaisseur du papier est importante si vous faites beaucoup de chose au feutre pour ne pas que ça transperce -. J’ai pris celui-ci car je le trouvais ésthétique et surtout le papier est de bonne qualité – supérieure au fameux Leuchtturm1917 ou Moleskine -.

Je n’ai pas fait d’Index comme on le fait normalement dans un BuJo, il me reste quelques pages avant mes clés, peut-être que je le ferai quand j’aurai continué mon journal au fil du temps, mais pour le moment, je n’en vois pas l’intérêt.
Donc mes clés, ce sont les petits symboles que je vais utiliser pour les tâches que je dois faire, les évènements ou sortie & autres petites choses.
Sur la page d’en face, j’ai fait le calendrier de la fin d’année en cours et j’y ai surligné mes semaines où je suis au comptoir à la pharmacie – comme j’ai deux postes dans ma pharma en alternant d’une semaine à l’autre ça me permet de mieux identifié les semaines où je dois bosser les samedis par exemple -.

J’ai ensuite fait un “zoom” avec un calendrier annuel un peu plus détaillé pour que je puisse y noter les rendez-vous et autres dans les mois à venir.

Et commence, la partie que je préfère, là où je laisse un peu plus parler ma créativité même si pour le moment c’est assez “simple”.
J’ai commencé avec un calendrier mensuel  ainsi qu’un petit coin idée pour le blog puis mes Trackers; une sorte de partie statistique de ma vie de tous les jours. Pour commencer, j’y ai mis mes humeurs ainsi que d’autres petites choses importantes pour moi comme mes uns litres d’eau par jour, mes séances de sport, mes sessions de RPG ou d’écriture & mes post Instagram. J’ai fait un petit coin culture avec les films que j’ai vu dans le mois et les livres que je dois lire dans le mois.

Comme avec Doud, nous préparons nos repas de la semaine en avance, je me suis fait une page pour les repas que l’on va manger de semaine en semaine.
En face, mes morceaux de musique du moment, ceux que j’écoute en boucle; une sorte de mini playlist du mois.

On arrive ensuite à la partie agenda de mon BuJo. J’ai décidé de faire une présentation une semaine, une page pour commencer. J’y note donc tout ce que l’on noterait dans un agenda classique avec mes clés pour me retrouver dans ce que je dois faire. Je les remplis au fur et à mesure.

Pour finir mon mois de juin, j’ai une double page “Memories” avec les grands moments du mois. Pour le moment, notre week-end avec ma famille au Parc Astérix et la finale des Dix Minutes pour Convaincre gagné par Léopold.

Le système du Bullet Journal n’est pas fait pour tout le monde, il faut du temps pour le mettre en place, le remplir…
Pour moi, c’est un petit moment d’évasion où je peux gribouiller un peu comme je le veux et je trouve ça très reposant.

Avez-vous un BuJo ?
Envie d’en commencer un ?

6 thoughts on “Mon Bullet Journal”

  1. De mon côté, je ne suis toujours pas passée du côté BuJo. J’adore mon agenda papier et les carnets que j’ai à côté pour les choses diverses (desk planner pour les repas de la semaine, One line a Day pour les petits plaisirs de ma journée, carnet de suivi de mes objectifs en termes de créations, d’écriture, carnet de préparation pour le mariage, etc.).

    Les carnets, c’est toute ma vie, j’en ai des tonnes, mais bizarrement, le BuJo ne me tente pas pour le moment. C’est peut-être le fait qu’il faille tout faire (même s’il existe des BuJo pré-remplis) et que j’ai peur que ça devienne une contrainte, de me dire “Oh zut, il faut que j’avance dans mon BuJo pour pouvoir y noter mes RDV de la semaine…”. Ca s’explique peut-être aussi par mon boulot qui fait (je suis ergonome dans un service de santé au travail), j’ai besoin d’avoir un calendrier clair pour pouvoir noter tous mes RDV, etc.

    Un jour peut-être que je m’y mettrais :-).

    J’aime beaucoup le tien, j’adore ton écriture, le tout agrémenté de jolis petits dessins, Bravo !!

    1. Je sais que le BuJo n’est pas fait pour tous le monde, j’ai mis du temps avant de sauter le pas parce qu’au contraire, j’en avais marre d’avoir quinze mille carnets à droite et à gauche & que le côté “je gère tout à ma manière” ça me tentait bien. Après, voilà, j’ai juste des horaires qui peuvent changer mais on me les donne assez à l’avance pour que je puisse plancher dessus au moment où je fais mon BuJo.

      Merci pour tes compliments & ton commentaire ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *