Pendant très très très longtemps, la course et moi; nous n’étions pas très amies. Voir même, carrément ennemi.
Je me souviens de mes cours d’EPS au collège et au lycée où l’on courait en rond autour d’un terrain de foot ou sur une piste d’athlétisme, où il y avait toujours ceux qui couraient bien plus vite, bien plus longtemps et qui ne se privaient pas pour te faire comprendre que tu étais nulle.
Enfin bref, j’étais ce genre de fille qui disait quand elle voyait quelqu’un courir le dimanche matin “rien que de le/la/les voir faire, ça me fatigue”, la première à dire que le dimanche, c’est certes le jour du jogging mais celui que tu portes toute la journée après avoir enlever ton pyjama.

Puis, il y a eu Doud, qui partait courir de temps en temps avec Licorne dans le parc juste à côté, et qui me disait “Viens, tu vas voir ça fais du bien”.
Pour le coup, je n’y croyais pas trop, mais je suis quand même aller m’acheter une paire de basket à dix euros chez Décathlon, j’ai enfilé mon pantalon de yoga, ma brassière de cardio et je suis partie avec Doud & Licorne.

J’ai tenu vingt-trois minutes, marché pendant dix et recouru dix minutes de plus. J’étais fatiguée mais fière de moi. Bien plus longtemps que pendant ces foutues séances d’EPS et surtout en ne tournant pas autour d’un terrain de foot en sable mais entouré de mon chéri et de notre super amie dans un parc près de l’eau.
Une très bonne première fois qui m’a donné envie de retenter l’expérience.

Depuis cette première course en mai, je cours entre une et deux fois par semaine. Avec Doud et Licorne ou bien toute seule; je change les parcours, je me donne des objectifs et des défis & ça me fait vraiment du bien, ça me défoule, me vide la tête – surtout après des journées pas tip-top au boulot -.

J’utilise l’application Runkeeper pendant que je cours – aucun partenariat avec cette appli -. Elle me donne mon rythme, la distance, le dénivelé, le temps et le nombre de calories brûlées par séance.
Vous trouverez aussi un historique de vos sessions, vous pouvez les noter selon votre ressentie. Une partie de l’application est payante, mais tout ce que je viens de vous décrire est gratuit.
Je vous ferai un article sur ma Playlist Course, car, oui, j’aime bien écouter de la musique en courant et mon casque Marshall est super pour ça, car il ne bouge pas d’un pouce quand je cours.

Pour finir, ce que je pourrai vous donner comme conseil pour jeter dans le bain du “running” c’est tout simple :

– Trouver des amis qui peuvent courir avec vos, ça motive à se bouger les fesses et à se surpasser.
– Ne faites pas l’impasse sur une paire de basket spéciale pour le running & une brassière de sport – mesdames -.
– Ecouter votre corps. Que vous faites des séances de 15minutes ou une heure, l’important, c’est de ne pas trop forcer sur son corps – un peu mais n’allez pas vous faire mal -.
– Faites-vous une playlist qui vous donne la pêche.
– Commencer doucement, une séance par semaine au début c’est très bien puis après vous pouvez augmenter le rythme.
– Découvrez de nouveaux coins, à Nantes, nous avons la chance d’avoir pas mal de parc ce qui donne pas mal de parcours possible loin de la circulation.
– Sachez qu’il n’y a pas de petites victoires, que ce soit dans n’importe quel sport, l’important c’est de se donner à fond.

Voilà mon expérience vis-à-vis de la course et
comment j’ai commencé à courir.

N’hésitez pas à laisser un petit mot pour partager votre expérience.

 

2 thoughts on “Je me suis mise au Running”

  1. Bonsoir !

    J’ai des périodes pour courir, parfois j’ai le besoin d’y aller et parfois j’ai une flemme énorme, comme en ce moment ! Le problème c’est que ça fait un petit moment que ça dure ! Pourtant j’aime courir et surtout j’aime cette bonne fatigue après l’effort !
    Il faudrait que je teste cette appli, c’est peut-être plus motivant en suivant sa progression !

    Belle soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *